Thursday, June 08, 2006

Suite du paragraphe précédent.

Tout le monde aura probablement compris que postuler comme je le fais l'irréalité du temps en tant qu'écoulement ,ne veut absolument pas dire que si je ne faisais erreur ,l'on vivrait éternellement ? Il faut comprendre ,cela est tres clair,que le dit postulat signifie que la durabilité limitée de notre existence est due a nos gènes ,et secondairement a nos conditions de vie .
Quand un accidenté de la route est agonisant ,le Samu doit parer au plus pressé ;preuve que la rapidité sur la route n'allonge pas la durée de vie ,en éloignant le risque de l'instant fatal .
Si l'accidenté meurt en route il serait absurde de décréter ,parce que son frère averti immédiatement par téléphone portable,s' éloignerait avec le TGV a trois cent km a l'heure,que pour celui-ci ,parce qu'il ne l'aurait pas appris simultanément ,le trépassé aura vécu plus longtemps ! Cet homme ne peut déterminer l'instant auquel s'est produit l'événement ,a partir de celui de sa propre perception ,et se dire "pour moi le temps a ralenti " !!!

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home