Saturday, June 10, 2006

Suite du paragraphe précédent.

Donc je pose la question suivante " croyez vous que les quelques secondes dites dilatées au maximum ,puissent valoir des mois,ou des semaines,des jours pour les gens restés sur Terre dans l'observatoire ; diurnement simplement et tout bonnement ?" Admettons qu'après une longue absence,puisque ce voyage aller-retour comprendrait des années lumière en distance,des observateurs compétents parmi nos descendants ,verraient revenir toujours a quelques secondes d'intervalle (unités de temps terrestres)les deux engins.Ces quelques secondes présumées dilatées dans leur durée ,pour les pilotes -s'ils vivaient toujours : voir la relativité - ne pourraient on le voit ,représenter comparativement un pseudo temps écoulé plus conséquent pour notre planète.
Lors du départ ,est-il raisonnable de penser que la perception non simultanée de l'événement qu'est l'éloignement immédiat,pour ces deux pilotes,puisse leur valoir un vieillissement différent beaucoup moindre que pour des terrestres differemment distants de l'horloge d'une gare ?

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home