Saturday, June 10, 2006

Un peu de physique relativiste.

Quelques secondes de temps théoriquement dilatées par la vitesse importante de déplacement relatif d'une masse non nulle (contractable) ,sont censées représenter un temps s'écoulant beaucoup plus rapidement pour la masse référentielle ,au repos (le mouvement étant relatif,et jamais absolu ).Donc si un objet identique atteint une égale vitesse ,quelques secondes après cette première masse ,il ne devrait y avoir pour toute différence entre eux ,que ce laps de "temps" non dilaté (laissons a part l'accélération vers cette vitesse ; et donc les variations théoriques de la durée),si l'on se réfère a l'horloge atomique au repos dans le labo(c'est important pour la suite) : on est d'accord ?

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home