Thursday, January 25, 2007

Le temps- encore et toujours.
La loi de causalité définit un sens irréversible aux interactions physique (cause = effet ), elle n'implique pas qu'un phénomène intrinsèque intervienne en plus ( acausalité ) de la cause physique de ces interactions du moins vers le plus depuis un commencement .Chronos est un paramètre ,dont la preuve n'est pas faite,qu'il existe indépendamment des interactions physiques. C'est comme si l'on attribuait l'usure,l'érosion non a des forces de frottements ,mais a un temps censé passer! Que l'on décretait que sans « ce temps » ces interactions entre matière (ou énergie et matière)ne s'exerçeraient ; ou s'exerçeraient différemment ! Ce serait
aussi crédible que si l'on imputait usure et érosion rapide ,ou/et lente aux variations de la vitesse d'un écoulement (non pas matériel,concret ;mais impalpable).Mon point de vue noniste ,est que la nature fait l'économie d'un tel phénomène (que l'homme a inventé par utilité).Une vitesse limite a l'observation- par photochimie rétinienne- des événements n'implique pas davantage qu'un temps non pas uniquement paramétral,mais aussi intrinsèque,passe réellement.

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home